Quel modèle de capital-actions pour le secteur des remontées mécaniques valaisannes?

powered by

Il y a tout juste une semaine, les remontées mécaniques de Crans-Montana fermaient leurs installations en pleines vacances de Pâques, durant deux jours, en raison d’un différend avec les municipalités. Est-ce que ce psychodrame pourrait se reproduire ailleurs? À Crans-Montana, les trois communes possèdent seulement 10% du capital-actions de la société. Comment se compose l’actionnariat des remontées mécaniques valaisannes? Reportage à La Fouly – Champex-Lac et aux Marécottes, puis interview d’Eric Balet, membre du comité des Remontées mécaniques du Valais.


Tags assigned to this article:
TOURISME