Règlement des constructions à Chamoson: le monde politique réagit

Logo Infomaniak

L’exécutif a autorisé de manière illicite la mise à l’enquête d’une trentaine de résidences principales. Une pratique décidée en 2013 par le conseil municipal mais une pratique restée secrète. La plupart des responsables de parti en appelle à plus de contrôle de l’Etat du Valais.

 


Tags assigned to this article:
AMÉNAGEMENT DU TERRITOIRE