Retour sur cinq jours de crise qui ont conduit Yannick Buttet à suspendre son activité politique

powered by

En moins d’une semaine, les événements se sont précipités. L’affaire a débuté mercredi soir, avec l’article du Temps diffusé sur internet, révélant les accusations de harcèlement. Ce matin, Yannick Buttet annonce sa démission du poste de vice-président du PDC suisse. Il met aussi temporairement entre parenthèses ses fonctions de conseiller national et de président de la commune de Collombey-Muraz. Le politicien précise qu’il suivra un traitement médical afin de maîtriser sa consommation d’alcool.


Tags assigned to this article:
AFFAIRE BUTTET