Saint-Gingolph, berceau de la navigation marchande (04.07.2017)

Logo Infomaniak

Nous accostons à Saint-Gingolph avec, Pierrot Duchoud, auteur de plusieurs ouvrages sur les barques et sur la commune de Saint-Gingolph, berceau de la construction des barques sur le Léman. Depuis l’ouverture du premier chantier naval en 1832, le domaine de la construction des barques a connu des hauts et des bas. L’ouverture en 1845 des grandes carrières de Meillerie a amené l’activité navale à son apogée. L’arrivée du tourisme en Suisse demandait quelques exigences telles que l’aménagement des bords du lac. Pour le rendre possible, le transport des pierres en barques était devenu une nécessité. Pierrot Duchoud est aussi l’initiateur de la reconstruction de l’Aurore, une cochère qui a navigué sur le Léman. À l’époque, elle partait de Saint-Gingolph pour se rendre au marché de Vevey.

Rencontre également avec Claude Martenet qui nous fait découvrir le musée des Traditions et des Barques du Léman à travers les 500 ans d’histoire des maquettes qui y sont exposées.