Toujours plus d’amputations dues au diabète, tabagisme et vieillissement de la population. Et les prothèses coûte cher!

powered by
http://canal9.ch/wp-content/uploads/amputations-.fr_FR.vtt

Le nombre d’amputations des membres inférieurs est en progression en Suisse. En cause, l’augmentation du diabète, le tabagisme et le vieillissement de la population. L’émission L’ANTIDOTE s’intéresse cette semaine aux prothèses qui coûtent cher. La problématique est d’autant plus grande pour les retraités, puisque les assurances ne remboursent ces frais qu’à condition que la personne soit active.

Pourtant, les amputations d’un membre inférieur qui sont en lien avec les accidents de travail ou de voiture ne représentent que 10% des cas. Dans 90% des cas, l’amputation est une complication sévère en lien avec une maladie, qui affecte les vaisseaux sanguins, comme le diabète, et qui touche bien souvent les personnes de plus de 65 ans.

La majorité des personnes amputées est donc âgée, ces personnes souffrent d’autres maladies la plupart du temps. La rééducation sera longue et difficile. Et le choix des prothèses sera déterminé selon l’activité du patient, mais aussi par le coût de la prothèse. Ainsi, en Suisse, il y a un décalage important entre les avancées technologiques qui sont mises en lumière dans les médias et ce que le patient reçoit en réalité comme prothèse pour la vie de tous les jours…

L’ANTIDOTE


Tags assigned to this article:
SANTÉ