Transition énergétique: «Les politiques doivent être moins frileux et les consommateurs doivent changer leurs habitudes», estime le Prof. Philippe Jacquod

powered by

Cette semaine, une centaine de scientifiques se sont donné rendez-vous à Champéry pour une conférence internationale sur l’énergie. Ces scientifiques cherchent des solutions pour le déploiement massif d’énergies renouvelables dans le réseau électrique. Interview de l’un d’entre eux, le professeur à la HES-SO Valais Philippe Jacquod.

«D’un point de vue technologique, il y a des problèmes et des challenges. On en parle dans cette conférence à Champéry. On est armé pour les résoudre, mais dans quelle mesure est-ce que les politiques seront moins frileux et que les gens seront d’accords de changer leurs habitudes? À mon avis, ce sont les problèmes humains qui seront plus difficiles à résoudre…»

► Sur le même sujet: «Nous pourrons relever le défi technique. Mais l’ultime problème, c’est la volonté politique», déclare le Prof. Florian Dörfler


Tags assigned to this article:
CLIMATENERGIE