Unia et Constellium se mobilisent pour garder des conditions de travail décentes

powered by

“Bien au travail, bien dans la vie. Touche pas à mon temps libre”: 300 salariés ont signé une pétition qui s’oppose aux initiatives parlementaires de Karin Keller-Sutter et de Konrad Graber, qui ont dans leur ligne de mire : le temps de travail. Près de 5’000 signatures devraient être remises le 13 octobre prochain au Département du Conseiller fédéral Schneider-Ammann.