Vignes et vergers valaisans mis à mal par le gel: le point de la situation un an après la série noire qui a généré 70 millions de pertes

powered by
TEST

Il y a une année, à la mi-avril, quatre nuits glaciales mettaient à mal vignes et vergers valaisans. Une catastrophe naturelle qui a généré 70 millions de francs de pertes. L’attaque du gel a été la plus sévère depuis 1974. Cette série noire a-t-elle provoqué des faillites? Des produits du terroir vont-ils manquer sur les étals en 2018? Quelles sont les séquelles pour les cultures?

Trois invités pour répondre à ces questions:

  • Gérald Dayer, chef du Service de l’agriculture depuis quinze ans; il n’avait jamais vu une telle situation.
  • Olivier Comby, arboriculteur à Saxon; il a perdu 40% de sa production d’abricots.
  • Jacques Disner, vigneron-encaveur à Chamoson; la moitié de sa vendange a été détruite par le gel.


Tags assigned to this article:
AGRICULTUREINTEMPERIESVITI-VINICULTURE