Vote sur la naturalisation facilitée: l’UDC du Valais romand dit “non”. Explications de Jean-Luc Addor

Logo Infomaniak

L’UDC Vr dénonce ce qu’elle appelle la tactique du salami, à propos du texte sur lequel vote le peuple suisse le 12 février pour la naturalisation facilitée des étrangers de la 3e génération. Pour le conseiller national UDC Jean-Luc Addor, ce texte est une version édulcorée ce que le peuple avait refusé en 2004. Interview.

“On nous propose de renoncer à quelque chose qui se fait toujours en Valais, c’est l’audition personnelle, qui est non seulement le meilleur, mais c’est le seul moyen d’évaluer vraiment l’intégration. Et renoncer à ça, c’est renoncer à contrôler l’intégration et ça équivaut à accepter de naturaliser trop facilement des gens qui ensuite ne seront pas intégrés, jamais intégrés.”

L’initiative doit obtenir la double majorité, celle du peuple et des cantons. Le Valais fait partie des cantons indécis. Verdict le 12 février 2017.


Tags assigned to this article:
VOTATIONS