ATTENTION IMPORTANT! Jetez ces masques chirurgicaux simples!

Ces masques chirurgicaux simples (cf photo) doivent être jetés. Fournis par l’armée début avril et distribués par différents intermédiaires en Valais, ces derniers sont potentiellement infectés. Des analyses effectuées aux HUG ont révélé la présence d’un champignon potentiellement dangereux pour la santé des personnes immunodéprimées. Le lot problématique comprend plus de 10 millions de pièces achetées en 2007 par la Confédération. Même si la présence de ce microbe n’est pas confirmée dans les stocks valaisans, il est recommandé de ne plus utiliser ces masques par principe de précaution. Le directeur de l’OCVS nous a précisé avoir distribué un millier de masques de ce type, dont l’utilisation a été arrêtée début mai, suite à la mise à disposition de modèles de type FFP2.