Contrer les îlots de chaleur en ville: une nouvelle étude lancée par le canton

Quand la ville grandit, la chaleur l’envahit. Dans le cadre du programme «Adaptations aux changements climatiques» lancé par la Confédération en 2013, l’état du Valais entame une nouvelle étude pour contrer les «îlots de chaleur» en milieu urbain.

Ce phénomène apparaît en raison de la combinaison de deux facteurs principaux: la densification des villes et l’augmentation des températures. Dans un communiqué ce jeudi, le canton indique qu’il s’apprête à tester différentes manières de revêtir les routes pour contrer ces îlots de chaleur.

«Différents types de revêtements routiers avec des teintes plus ou moins claires seront posés le 3 juillet sur un tronçon de la rue de la Dixence (Chandoline) à Sion afin d’analyser leur comportement thermique»

détaille le Service de la mobilité du canton.

Dans cette étude, il est question de mesurer les températures enregistrées sur les différents types de revêtement pour voir lesquels absorbent le plus la chaleur. Ces observations se dérouleront tout l’été, pour des résultats attendus dès la fin d’année.