Portrait de la politique d’intégration: Sion

powered by

En 2006, Sion était la première ville à engager une déléguée à l’intégration. Aujourd’hui, dans la capitale valaisanne, les mesures visant à l’intégration socioculturelle des populations sont le fait de la ville aidée par des associations partenaires et de nombreux bénévoles. Le saviez-vous: à Sion, plus de 25% des habitants ne possèdent pas le passeport à croix blanche, la politique d’intégration favorise la cohabitation de 113 nationalités différentes pour développer le mieux vivre ensemble.