En Valais, la pratique de la médecine suscite encore assez de vocations. Pour le moment…

powered by
https://canal9.ch/wp-content/uploads/ITW-sujet-médecin-.fr_FR.vtt

Le serment d’Hippocrate fait toujours des émules dans notre canton. Le Valais compte encore suffisamment de médecins, selon une enquête de l’Observatoire valaisan de la santé dévoilée hier lundi. Mais la relève est tout juste assurée: le risque de pénurie de généralistes subsiste. 

Le nombre de médecins autorisés en Valais est passé de 858 en 2014 à 1037 en 2018. Cette augmentation se voit chez les médecins de premier recours comme chez les médecins spécialistes. Le taux d’activité moyen des médecins, toutes spécialités confondues, est resté stable (environ quatre jours par semaine). Il a par contre diminué chez les médecins de premier recours qui travaillent en moyenne une demi-journée de moins qu’en 2014.

Rencontre avec la doctoresse Stéphanie Darioly-Bornet, de la nouvelle génération, puis interview du chef du service de la santé publique, Victor Fournier.

Enquête de l’Observatoire valaisan de la santé


Tags assigned to this article:
SANTÉ