Enterrer la ligne à très haute tension lors de la correction du Rhône: pas forcément une bonne solution

powered by

Enterrer la ligne à très haute tension le long du Rhône dans le cadre du projet Rhône3 ne présente que peu d’avantages. C’est la conclusion d’une étude publiée aujourd’hui 24 novembre. Tony Arborino, chef du projet de la 3e correction du Rhône, est invité dans Le Journal pour en parler.
Présent sur le plateau, le conseiller aux Etats Jean-René Fournier s’exprime également.


Tags assigned to this article:
ENERGIELIGNE THTRHÔNE 3