LE JOURNAL du 13.12.2018

powered by
https://canal9.ch/wp-content/uploads/2018.12.13-journal-1.vtt
Accueil de Viola Amherd en Valais: tout un canton fait honneur à sa première femme conseillère fédérale

Elle est la première femme valaisanne à accéder au Conseil fédéral. Elle a été fêtée à la mesure du symbole qu’elle incarne. Viola Amherd a été reçue en grande pompe, aujourd’hui, en Valais. Nous l’avons suivie de Berne à Brigue, en passant par Saint-Maurice et Sion.
Nous retrouverons notre envoyé spécial, en direct de Brig.

 

Les temps forts du jour en bref et en images
  • Attentat au marché de Noël à Strasbourg: les clients de Buchard voyages sont inquiets
  • Hyperloop: traverser le Chablais à 1000 km/h!
  • La 5e Journée d’étude du CREPA et HES-SO fait dialoguer chercheurs et population de la région à Sembrancher
  • Salanfe: une ligne électrique de moyenne tension a été enterrée sur une distance de 4,5 kilomètres
  • Avec l’entrée d’AEW Energie dans son capital, Evpass (avec ses bornes électriques) se renforce en Suisse alémanique

 

A l’Accueil Hôtel-Dieu, à Sion, tout le monde peut venir partager un repas, participer à une activité, ou trouver de l’écoute

C’est un peu la multiplication des pains comme dans la Bible, à l’Accueil Hôtel-Dieu: «On s’arrache les cheveux de temps en temps parce que ce n’est pas évident. C’est ce que je trouve incroyable: on fait à manger pour à peu près une trentaine de personnes et tout d’un coup, il y a une quarantaine à dîner. Et on arrive à nourrir tout le monde! C’est un peu la multiplication des pains…», témoigne Odette Schmidt, bénévole à l’Accueil Hôtel-Dieu. Une association fondée par une sœur il y a plus de vingt ans. Le principe: tout le monde peut venir partager un repas chaud ou une activité en commun ou encore trouver une écoute attentive… Pas besoin de s’annoncer.

 

La Main Tendue Valais: n’importe qui peut appeler n’importe quand, pour n’importe quel problème

Une ligne téléphonique atteignable 24 heures sur 24, avec des bénévoles qui se relaient pour répondre à toute personne qui ressent le besoin de parler: voilà qui est d’autant plus utile en période de Fêtes de fin d’année où le sentiment de solitude est exacerbé. Au bout du fil, une cinquantaine de bénévoles qui ont tous suivi une formation dispensée par La Main Tendue Valais. Une organisation présidée par Bernard Métrailler, qui rappelle que le financement provient des collectivités publiques, de Swisscom, de la Loterie romande et de l’Association des Casinos. Mais qui doit pouvoir compter chaque année sur les dons de toute personne sensibles à cette cause.