LE JOURNAL du 14.11.2018

powered by
https://canal9.ch/wp-content/uploads/2018.11.14-journal.vtt
Remontées mécaniques des Portes-du-Soleil: neuf communes mettent la main au porte-monnaie et créent ValChablais Invest SA

ValChablais Invest SA, c’est le nom de la toute nouvelle société lancée par les neuf communes du district de Monthey. La société, présidée par Luc Fellay, se dote d’un capital-actions à haute d’un million de francs. La nouvelle structure veut favoriser les investissements en matière de remontées mécaniques dans le domaine suisse des Portes-du-Soleil.

Interview de Yannick Buttet, administrateur à ValChablais Invest SA.

 

Les temps forts du jour en bref et en images

Un écoquartier et la future patinoire régionale: Sierre lance une réflexion pour le quartier de Condémines

Football Leaks: «Le monde nous regarde»: le député UDC Grégory Logean cité par le quotidien français L’Équipe

Les enfants heureux apprennent mieux! «Quand un enseignant est empathique, ses élèves ont de meilleurs résultats», explique Jacques Lecomte

Chez Micarna à Sierre, poules et coqs auront de l’espace! Les volailles reproductrices arriveront en janvier 2019

 

Le Grand Conseil donne son feu vert au financement de la route de contournement de Savièse

Jusqu’à 9500 véhicules traversent chaque jour le cœur de Savièse. Un projet, soumis au Parlement, prévoit une déviation par l’ouest, au pied du Château de la soie. Un projet qui coûtera 25 millions de francs.

Mais tous les députés ne se sont pas laissés convaincre par les arguments présentés, les Verts notamment, qui prônent des solutions où la mobilité sans voiture est privilégiée; l’UDC a quant à elle demandé le renvoi du dossier au Conseil d’Etat, pour des raisons de sécurité et de coût.

Au final, le Parlement a voté en faveur du crédit d’engagement par 95 oui, 13 non et 12 abstentions.

 

Loi sur le financement de Rhône3: interview croisée de Sonia Tauss-Cornut (PLR) et Véronique Chervaz (AdG)

Cette semaine, le Parlement valaisan finalise la loi sur le financement de Rhône3. Sur 3 francs engagés dans la troisième correction du Rhône, 2 francs sont à la charge de la Confédération et 1 à la charge du Valais. C’est de ce tiers restant dont débat le Parlement en deuxième lecture (l’Etat du Valais assumera la quasi-totalité de la facture; côté communes, leur participation devrait se limiter à 2%).

Interview croisée de Sonia Tauss-Cornut (PLR) et Véronique Chervaz (AdG).

 

20 mio pour les intempéries, femmes dans l’administration, fonds de financement: l’actualité du Grand Conseil en bref

20 millions pour les intempéries, c’est la somme votée ce mercredi matin par le Grand Conseil.
Il s’agit de deux crédits supplémentaires, l’une pour financer des travaux de réfection et l’autre pour les forêts.

Pourquoi les femmes sont-elles si peu nombreuses à occuper des postes de cheffe au canton? Roberto Schmidt a répondu à la question ce matin.

C’est là le fruit de mesures mise en place dans l’administration, comme le télétravail, le partage de poste ou encore les formations continues.

Le Valais dispose de pas moins de 54 fonds pour des financement spéciaux, pour un total de 825 millions. Et c’est le fonds du XIXe siècle qui est le mieux doté avec près de 300 millions sur son compte.

 

40 ans de la Fondation Gianadda: visite dans les coulisses avec Antoinette de Wolff

Picasso, Botero, Sutter, aujourd’hui Soulages, des expos qu’Antoinette de Wolff a eu la chance de commenter à la Fondation Gianadda. Attirée par la peinture, la sculpture et la gravure, elle est conférencière à la Fondation. Une passion qui l’a accompagnée tout au long de sa carrière professionnelle. Trente-trois ans plus tard, Antoinette de Wolff distille toujours ses connaissances à des visiteurs attentifs. Si elle ne participe pas aux accrochages et à la mise en place des œuvres, sa curiosité la rattrape très vite. Rencontre.

Et, à noter que la rétrospective consacrée à Pierre Soulages, actuellement à la Fondation Gianadda, et organisée en collaboration avec le Centre Pompidou de Paris, joue les prolongations…
Elle ne prendra pas fin le 25 novembre mais le 13 janvier 2019.

 

«D’écrire ma ville»: certaines chroniques des habitants de Monthey ont été sélectionnées pour le festival Hik et Nunk les 17 et 18 novembre

Le projet «D’écrire ma Ville, lancé il y a quelques mois, a porté ses fruits: près de 100 textes ont été rassemblés. À chaque texte qui arrive, raconte Abigail Seran, à l’origine du projet, c’est un moment d’émotion. «C’est assez extraordinaire de pouvoir ouvrir une nouvelle page et redécouvrir le lieu dans lequel on vit par le regard d’autres personnes.» Les textes feront l’objet d’une parution au printemps 2019; certaines chroniques sont sélectionnées pour des balades littéraires au festival Hik et Nunk les 17 et 18 novembre 2018.