LE JOURNAL spécial Fête des Vignerons (27.09.2019)

powered by
https://canal9.ch/wp-content/uploads/2019.07.29-journal.vtt

Dans l’actualité:

Retour sur les intempéries et orages du weekend.

Nous irons également au festival de cor des Alpes. Il a eu lieu à Nendaz ce weekend, réunissant les meilleurs joueurs du monde. Pendant deux jours, le jury a évalué à l’aveugle les 92 participants au traditionnel concours.

En Sport: la rencontre du FC Sion contre Servette.

Journées cantonales: le Valais gravé dans le cœur de la Fête des vignerons

«Déplacer les montagnes au cœur de la Fête» tel était le slogan de vendredi pour le Valais en représentation à Vevey. Des journées cantonales, c’est une première pour la Fête des Vignerons. Une opportunité pour les cantons, qui s’y préparent depuis longtemps.
Objectif de la journée: présenter les produits du terroir.
60’000 abricots, des raclettes et le patrimoine viticole y figure en bonne place, pour un budget total de 450’000 francs, réparti entre l’état du Valais et différents partenaires privés.
Nous avons suivi la délégation valaisanne dans son train spécial vendredi matin. Parmi les officiels: Damian Constantin, directeur de Valais Wallis Promotion et Roberto Schmidt, président du Conseil d’Etat. Interview croisée.

Line Dorsaz: portrait de l’ambassadrice des vignerons valaisans à Vevey

Line Dorsaz, 22 ans, est l’élue des vigneronnes du canton. Pour l’ambassadrice valaisanne de la Fête des vignerons, le rôle de banneresse est une tradition vivante qui se transmet de génération en génération.
La jeune viticultrice a retenu l’attention de Valais-Wallis Promotion qui cherchait une ambassadrice pour positionner notre canton et la Suisse comme un véritable pays viticole.
Une seule fête par génération, 21 représentations et un rôle très codifié par la Confrérie des Vignerons lui imposent de vivre le temps de la Fête dans une famille vaudoise.
Mais lors de ses jours de congé, elle s’échappe pour se ressourcer auprès de ses moutons.
Sa curiosité dépasse donc le monde de la vigne et c’est en famille entourée de ses amis qu’elle partage ses premiers souvenirs.

Pour les choristes valaisans de la Fête des vignerons: «c’est la vie de saltimbanque pendant un mois!»

Les voix de la vigne ce sont eux! Ces membres de l’ensemble vocal de St-Maurice font partie des 470 chanteurs de la Fête des vignerons.
Depuis un peu moins d’une année ils travaillent d’arrache-pied pour apprendre musique et texte. Alti, soprano, basse ou ténor, c’est désormais un rituel quotidien: il faut jongler entre vie privée et vie artistique, entre haute technologie et répétition de mise en voix.
Les exercices d’avant spectacle se succèdent. La mesure bat, aussi étonnante que stimulante, dans cette grande salle en marge de la scène principale. Et c’est le parquet tout entier qui vibre.

Eléments indissociables et emblématiques, les coulisses de l’arène grouillent de figurants et d’artistes: 470 choristes, 300 percussionnistes, une centaine d’enfants et 11 armaillis… le spectacle peut commencer.
Dans ce spectacle, il y a très peu de texte récités. La production artistique laisse une très grande partie du message qu’elle souhaite faire passer, dans la musique et les paroles.

Le musée des bisses s’exporte à la fête des vignerons pour le plus grand bonheur des enfants

En marge des festivités vigneronnes à Vevey, le musée valaisan des bisses a fait la route depuis Ayent pour proposer la découverte d’un bisse reconstitué. Cette maquette grandeur nature de 18 mètres de long est une véritable attraction pour les enfants. En plus de s’adonner aux courses de pomme de pins et aux constructions de bateau en tous genre, c’est toute la culture des bisses qui a pu être transmise: et de manière ludique!