Le visage de l’assemblée chargée de réviser la Constitution valaisanne est connu

powered by

Le Valais a élu son assemblée constituante hier dimanche. Durant quatre ans, les 130 membres devront travailler à la réécriture de la Constitution. Texte qui sera, in fine, soumis au vote des citoyens. Le 17 décembre aura lieu l’assemblée constitutive, sous la présidence de Bernard Oberholzer. 

 

Si le PDC reste la première force politique de cette assemblée (avec 47 sièges, devant le PLR et l’UDC qui en obtiennent chacun 21), Appel Citoyen se place en quatrième position avec 16 sièges, devant l’Alliance de Gauche et les Verts, avec respectivement quinze et dix sièges.

Une participation d’à peine 49%

Dans l’ensemble les forces de gauche se maintiennent, avec même deux sièges de plus pour les Verts, tandis que la Droite, bien que toujours largement majoritaire, enregistre un net recul. Qui peut s’expliquer par l’arrivée d’Appel Citoyen, mais aussi par le faible de taux de participation, à peine 49%.

Parité hommes-femmes: on est loin du compte

A noter que la parité homme-femme n’est de loin pas atteinte: l’assemblée compte trois femmes pour dis hommes. On est encore loin du 50-50.

En attendant, Appel Citoyen, qui avait proposé une parité parfaite de candidats par calcul algorithmique, prendra les commandes de l’organisation de l’Assemblée constituante, puisque se trouve dans ses rangs le plus âgés des élus: Bernard Oberholzer, qui est donc nommé premier président.

La séance constitutive aura lieu le 17 décembre prochain sur les bancs du Grand Conseil.


Tags assigned to this article:
CONSTITUANTE