«L’Eglise est pour la vie, non pour la mort», rappelle Mgr Lovey, alors que l’aide au suicide va être débattue au Grand Conseil

powered by
https://canal9.ch/wp-content/uploads/Lovey-itw-fb-web-.fr_FR.vtt

 

L’Évêque de Sion Mgr Jean-Marie Lovey s’est longuement exprimé sur la question du suicide assisté ce jeudi devant la presse, à l’occasion du nouveau projet de loi sur la santé sur lequel le Parlement valaisan se prépare à se pencher. «L’Eglise est pour la vie, non pour la mort. L’Eglise ne peut pas entrer en matière pour soutenir, quelque forme que ce soit, le suicide assisté», rappelle Mgr Lovey.

L’Eglise catholique ne veut pas banaliser le suicide, mais encourager la vie et pour cela met en en avant les soins palliatifs. En Suisse, le suicide assisté progresse. Il y a lieu dans un cadre privé dans la grande majorité des cas, mais rarement en institution.

Aujourd’hui l’Eglise prend position sur un sujet éminemment politique. Qu’en est-il du principe de la séparation des pouvoirs? Est-ce le rôle de l’Eglise de prendre ainsi position? C’est une des questions à laquelle répond Mgr Jean-Marie Lovey, évêque du diocèse de Sion.


Tags assigned to this article:
EGLISES