Les abattoirs de Martigny doivent-ils fermer? Oui disent les antispécistes, non rétorquent les éleveurs de bétail. La justice enquête

powered by
https://canal9.ch/wp-content/uploads/Abattoir-et-ITW-FB-.fr_FR.vtt

L’Association pour l’Égalité Animale a diffusé largement mardi soir des images tournées l’été dernier dans l’enceinte du bâtiment, en caméra cachée. Des images qui lui ont été transmises de manière anonyme. L’association antispéciste souhaite mettre en lumière des procédés qu’elle juge contraires à la législation sur la protection des animaux. Elle a lancé une pétition demandant la fermeture de l’abattoir et a saisi la justice.

De son côté, Vincent Roten, président des producteurs valaisans de bétail, tient à rétablir les choses: en accord avec de nombreux éleveurs qu’il a interrogés dans la journée, il déclare garder toute confiance quant au travail du gérant de l’abattoir. Et il rappelle que, pour manger de la viande, il faut impérativement tuer des animaux.

Le gérant se réserve de saisir la justice suite à la diffusion des images par l’Association pour l’égalité des animaux.

Pour en parler, Canal9 reçoit le vétérinaire cantonal et chef de l’Office des affaires vétérinaires, Eric Kirchmeier.

Abattoirs de Martigny: «Avec ces images, on espère que les gens se demandent s’il est normal de faire subir ça aux animaux», interroge Fabien Truffer, porte-parole de l’Association Pour l’Egalité Animale

 

 

«En 20 ans, on n’a jamais eu de problème avec les abattoirs Borgeaud», souligne l’éleveur Vincent Roten. Qui garde toute sa confiance