Les Valaisans Jean-Noël Rey et Georgie Lamon tués à Ouagadougou: émission spéciale

powered by

L’ancien patron de La Poste Jean-Noël Rey et l’ex-député valaisan Georgie Lamon ont trouvé la mort lors des attaques survenues à Ouagadougou. Les deux Valaisans s’étaient rendus au Burkina Faso pour inaugurer la cantine d’une école.

Notre rédaction revient sur ce terrible attentat avec plusieurs invités: l’ancien président du Conseil national le socialiste Stéphane Rossini et Jean-Marc Zufferey, député PS. Présent également sur le plateau le président de Lens et neveu de Georgie Lamon, David Bagnoud.

Attaque terroriste

Au total, vingt-neuf personnes ont été tuées et une trentaine blessées dans l’attaque d’un commando djihadiste, contre un hôtel et un restaurant de Ouagadougou, capitale du Burkina Faso. Les médias rapportent que parmi les morts il y avait de nombreux humanitaires. L’école dont les deux Valaisans venaient d’inaugurer la cantine avait été financée par l’association Yelen, créée par Georgie Lamon. Ce dernier avait souvent levé des fonds dans la commune de Lens pour soutenir des projets au Burkina Faso.

Le Gouvernement valaisan condamne

Le président du Gouvernement valaisan Jaques Melly s’est déclaré profondément touché par ces événements. «Nous condamnons cet acte terroriste d’une violence inouïe avec la plus grande fermeté. Nous saluons la mémoire de ces deux personnalités qui ont marqué la vie économique, politique et sociale du canton du Valais et sommes en pensées avec les familles et les proches des victimes.»

Deux personnalités publiques valaisannes

Né en 1949 à Sierre, Jean-Noël Rey était licencié en sciences économiques et sociales et diplômé en sciences politiques. En 1976, il est devenu secrétaire du groupe socialiste de l’Assemblée fédérale. Huit ans plus tard, il se retrouve collaborateur personnel du conseiller fédéral Otto Stich, alors ministre des Finances. Il a dirigé la Poste entre 1990 et 1998, avant d’exercer un mandat de conseiller national, de 2003 à 2007. Avant sa mort, il était président du conseil d’administration de la Chambre de commerce France Suisse à Genève.

Georgie Lamon était né en 1934 dans le village de Lens. Après des études en France, il avait obtenu un diplôme de pédagogie curative à Fribourg. A partir de 1967, il a dirigé pendant 30 ans l’Office romand d’intégration professionnelle pour handicapés (ORIPH, désormais ORIF). Parallèlement à ses activités dans la coopération internationale, il a présidé la Commission cantonale du handicap, président de l’ASA-Valais. Actif au sein du parti socialiste, il a également siégé au Grand Conseil valaisan.

La rédaction vous suggère

  • Rien de trouvé