L’Etat libère le chef démissionnaire du Service de l’environnement. Explication de Roberto Schmidt

powered by
https://canal9.ch/wp-content/uploads/Rossier-.fr_FR.vtt

Joël Rossier qui avait déposé sa démission pour fin octobre a été remercié plus vite que prévu, nous vous le disions hier. Mais selon le président du Conseil d’état Roberto Schmidt, la situation n’est pas dûe au fait que le chef du service de l’environnement ait saisi les autorités de haute surveillance du canton. Le conseiller d’état évoque également sa succession.