Ligne à très haute tension Chamoson-Chippis: tout espoir d’enfouissement partiel n’est pas perdu

Suite à la décision exécutoire du Tribunal fédéral qui autorise la construction d’une ligne aérienne à très haute tension (THT) entre Chamoson et Chippis, le Conseil d’Etat a pris l’initiative de lancer de nouvelles analyses avec l’appui technique de Swissgrid, dans le but d’un enfouissement partiel futur des lignes THT le long du tracé entre Chamoson et Ulrichen. Un comité de pilotage sera mis en place pour élaborer une convention de principe.

Communiqué du Service de l’énergie et des forces hydrauliques

 


Tags assigned to this article:
ENERGIELIGNE THT