Mariages forcés: sensibilisation des adolescentes et adolescents

L’Office cantonal de l’égalité et de la famille (OCEF) veut sensibiliser les jeunes à la problématique des mariages forcés. Une brochure va être distribuée dans les centres de loisirs du canton. En Suisse, depuis le 1er juillet 2013, les mariages forcés sont interdits. Ils demeurent pourtant une réalité, y compris en Valais. Des jeunes risquent de se trouver confrontés à deux types de situation: soit ils subissent des pressions pour accepter un mariage dont ils ne veulent pas, soit ils subissent des pressions pour renoncer à une relation amoureuse de leur choix. Les personnes concernées sont la plupart du temps nées en Suisse ou y ont grandi.
Afin de les informer des aides possibles, l’OCEF va distribuer une brochure en neuf langues spécifiquement destinées aux jeunes dans les centres de loisirs de tout le canton. Cette brochure rappelle que les mariages forcés sont interdits par la loi et que le choix du ou de la partenaire est un droit. Elle donne des conseils aux
personnes qui se sentiraient menacées et fournit des adresses d’organismes capables d’apporter un soutien, quelle que soit l’urgence de la situation.
La brochure peut être commandée gratuitement sur le site de l’OCEF ou sur ce site.