Mobilité et technique: des drones pour inspecter ponts et ouvrages d’art

powered by

Dans le val d’Anniviers, la route cantonale Sierre-Zinal franchit des obstacles particulièrement escarpés. Au lieu dit des «Pontis», avec son tablier rectiligne et ses hautes structures, le pont que les ingénieurs surveillent est vertigineux. C’est à l’aide d’un drone qu’ils inspectent le tablier, les joints de chaussée et les piliers du pont. Le drone est le nouvel allié des ingénieurs en matière de surveillance des ouvrages d’art.

Le chantier alpin de la plus haute télécabine tricable au monde a franchi une étape cruciale en septembre dernier, avec l’inauguration du Matterhorn Glacier Ride. Une télécabine à 55 millions de francs, deux ans et demi de travaux, pour une capacité de 2’000 personnes à l’heure. Retour et bilan de cette aventure incroyable…