Nomades, les forains forcés de s’immobiliser le temps de la crise

powered by
https://canal9.ch/wp-content/uploads/Forains-Sierre-.fr_FR.vtt

Giuseppe Perrino et son équipe avaient démarré leur saison début mars sur la plaine Bellevue à Sierre. Mais le 13 mars dernier ils ont été sommés de fermer leur parc de jeu pour enfants.
Habitués à une vie de nomade huit mois par année, les quatre forains de Peppiland sont autonomes. Au delà-de l’occupation de la place et d’une consommation d’électricité qu’ils paient, ils se débrouillent avec leur propre matériel.