Procès de l’ancien professeur sierrois : de l’hôpital à la prison

powered by

40 mois fermes, un traitement ambulatoire et une interdiction de travailler avec des mineurs durant 5 ans, c’est le réquisitoire du procureur ce matin lors du procès de l’ancien enseignant d’un établissement scolaire sierrois. Le prévenu est accusé de tentative et d’actes d’ordre sexuel avec des enfants ainsi que de tentative et d’actes d’ordre sexuel commis sur une personne incapable de discernement ou de résistance.

Un procès particulier puisque le prévenu ne s’est pas présenté à l’ouverture de ce dernier. Il était hospitalisé depuis vendredi dernier à l’hôpital psychiatrique de Malévoz notamment pour soigner une dépression. Le président de la cour a délivré un mandat d’amener. La police l’a alors escorté jusqu’à la salle des audiences. Interrogé par le juge, il a dit ne pas arriver à répondre aux questions. Le président a considéré que cela équivalait à un refus de répondre.

Après le réquisitoire du procureur et les plaidoiries des avocats, la cour a suspendu les audiences. Le verdict est attendu demain. L’accusé sera emprisonné d’ici là aux motifs des risques de fuite et d’atteintes à sa propre vie.