powered by

De long en large: maître de ville, maîtresse des champs

Finhaut a une petite école primaire qui compte neuf élèves répartis dans une classe à quatre niveaux, de la 5H à la 8H. Alors que le village se bat pour garder ses familles, Sion, au contraire, se bat pour réduire ses effectifs, pour pouvoir offrir un enseignement de qualité. Le long format de la rédaction vous propose cette semaine une immersion dans deux classes bien différentes de notre canton. 
Joël Antonin

Joël Antonin

Contributeur