powered by

«En Valais, on peut s’attendre à des laves torrentielles dans beaucoup d’endroits», estime le géologue cantonal

 Le géologue cantonal Raphaël Mayoraz explique ce qui fait que Chamoson, avec le Haut de Cry, est un lieu où peuvent se former des laves torrentielles comme celle survenue dimanche soir et la précédente, il y a une année, le 7 août 2018. D’autres lieux en Valais peuvent subir le même type de catastrophes. 
Joël Antonin

Joël Antonin

Contributeur