Le Valais repasse en «zone verte» aux yeux de la Belgique

Les services du ministre Philippe Goffin, chargé des affaires étrangères du gouvernement belge, ont à nouveau placé le Valais en zone verte épidémiologique mardi soir. C'est également le cas du canton de Vaud mais pas de Genève, où l'augmentation des cas de coronavirus continue d'inquiéter le Royaume. C'est un soulagement pour l'ensemble des secteurs touristiques valaisans, pour qui les visiteurs belges restent une clientèle importante. Mardi soir sur Twitter, Ignazio Cassis s'est montré satisfait de la réponse du gouvernement belge aux demandes répétées des cantons concernés et s'est dit «ravi et soulagé que la Belgique adapte ses recommandations de voyage». Le conseiller fédéral ajoute: «Je me félicite de cette décision prise par la cellule d’évaluation belge et souhaite de belles vacances aux Belges qui ont prévu de se rendre en Suisse.»Néanmoins, aucune raison épidémiologique n'est avancée quant à cette qualification en «zone rouge» des trois cantons. La mesure aura tout de même fait du tort à quelques touristes, qui ont écourté leur séjour après avoir été prévenus par SMS de la mesure d'isolement et de test de dépistage obligatoire au retour.
Hugo Cousino

Hugo Cousino

Journaliste RP